galileo galilei

    spectacle musical de 45 minutes à partir de 6 ans

    « Délaissant les choses de la Terre, je me suis porté vers l’exploration du ciel. J’ai été surpris de voir que sur la Lune, la limite entre l’ombre et la lumière est très irrégulière. Le sol lunaire est, comme la surface de la Terre, inégal et accidenté. Contrairement à ce qu’a cru une armée de philosophes, la Lune n’est pas un corps céleste parfait ! »

    (Le Messager des Etoiles, Galilée, 1610)

     

    Galileo Galilei s’emballe ! Lunette braquée sur le ciel, il n’en revient pas : la Lune n’est pas une boule lisse, mais possède une surface raboteuse et inégale ! Il s’émerveille : « Ma che bello ! » L’enfant, intrigué par ce voyageur venu du passé, l’interroge : « Dis, Galileo, pourquoi les choses sont comme ça ? Moi aussi je veux comprendre ! » Main dans la main, le grand scientifique et l’enfant contemplent le mystère des planètes et revisitent le moment où Galilée découvre que la Terre n’est pas au centre de l’univers. Au son des musiques composées pour le luth par Michelagnolo et Vincenzo Galilei, le frère et le père du savant, et des compositions pop de l’Académie des Lynx, dans une atmosphère onirique et poétique, Stéphanie Petibon et Florence Beillacou partagent leurs rêves et leurs questionnements avec le public.
    Un spectacle actuel autour d’une interrogation millénaire.

    L'équipe de l'académie des lynx

     
     

    Stéphanie petibon

    Originaire de Quimper, Stéphanie Petibon découvre les instruments anciens lors de ses études de guitare classique au conservatoire de Strasbourg. Elle étudie ensuite le luth renaissance, le théorbe et la basse continue à Paris puis au CNSMD de Lyon auprès d’Eugène Ferré puis de Rolf Lislevand. Elle est l’un des membres fondateurs de l’Ensemble Tictactus (www.ensemble-tictactus.com) et de l’Académie des Lynx, un groupe d’électro-pop, et participe à de nombreux concerts et actions pédagogiques avec divers ensembles tels le Concert Spirituel, la Camera Delle Lacrime, les Arts Florissants, La Bellezza, Enthéos, l’Ensemble Sébastien de Brossard.. Elle a participé à l’enregistrement de plusieurs disques couronnés par la critique. Titulaire du Diplôme d’Etat, elle se consacre également à l’enseignement au conservatoire de Versailles  et lors de stages. Passionnée d’images et de narration, elle est diplômée de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg.

    florence beillacou

    Après des études de littérature, Florence Beillacou se consacre aujourd’hui au théâtre et à la musique. Elle a crée la compagnie La Lumineuse en 2011 et mis en scène des spectacles de théâtre baroque, dont Médée, tragédie baroque de Corneille, créé en 2019 au Festival Jean de la Fontaine et actuellement en tournée, et L’Amphithéâtre sanglant, distingué au Festival international d’Almagro en 2014 et programmé au Festival baroque de Pontoise l’année suivante. Elle chante depuis 2011 au sein du Neehna quartet (jazz/funk/soul) et collabore également avec l’ensemble de musique baroque La Française, en tant que comédienne baroque  et metteuse en scène (La Nuit de la Duchesse et Hypotyposis). Depuis 2011, elle est l’assistante de Louise Moaty sur ses mises en scène d’opéra : Vénus et Adonis (Blow), L’Empereur d’Atlantis (Ullmann), La Petite Renarde rusée (Janacek), Alcione (Marin Marais). En février 2018, elle met en scène l’opéra Le Baron de M, création de Raoul Lay, à l’Odéon de Marseille, puis en tournée à l’Opéra de Limoges et Saint-Quentin.

    DAN IMBERT

    création lumière

    Boris maurussane

    nathalie petibon et stéphane tamby

    contribution musicale

     

    LE SPECTACLE

    Galilée apparaît aujourd’hui dans la chambre d’un enfant songeur : est-ce un rêve ou la réalité ? Ensemble, ils vont observer et expérimenter le monde pour tenter d’en donner une explication. Le récit, mené par la musicienne Stéphanie Petibon et la comédienne Florence Beillacou, passe bien sûr par la musique : principalement jouée en direct (luth, chant, synthétiseur, pédales, boîte à rythmes), elle est complétée par quelques plages enregistrées, permettant à la musicienne d’investir pleinement la scène. La scénographie invite également les spectateurs à plonger dans un univers visuel fait de formes géométriques et de lumières oniriques. Des dessins sont projetés par un rétroprojecteur manipulé sur scène, venant illustrer les expériences ou les rêveries des personnages. Le spectacle est chapitré en quatre grandes expériences représentatives du travail de Galilée (le son, la lunette, l'héliocentrisme et les phases de la Lune et l'infini).

     

    le calendrier

    Septembre 2018 : Résidence de travail à la MJC Boby Lapointe de Villebon sur Yvette

    1er semestre 2020 : Enregistrement et travail

    musical

    Octobre 2020 : Résidence de création à Avignon, avec le soutien de la SACEM

    décembre 2020 : Résidence scénique de création à la Cité de la Voix, Vézelay

    2 avril 2021 : Création au festival baroque de Pontoise

    Juillet 2021 : Présence au festival OFF d’Avignon

     

    écouter

    voir

    Stéphanie PETIBON

    stephaniepetibon@yahoo.fr

    06.84.44.67.35

     

    ©2023 by Deluxxe. Proudly created with wix.com

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now